Posts tagged ‘développement durable’

7 minutes pour un Green Dating

Viatao était présente à la 5e édition des Green Dating organisés par ECOlife – Le Journal de l’économie durable. Un rdv mensuel pour rencontrer une centaine de professionnels d’univers différents qui font bouger le Green Business.

Le principe :

3 intervenants ont chacun 7 minutes pour présenter leur initiative en phase avec l’économie durable, puis 7 minutes pour répondre aux questions du public.
Plus de 100 dirigeants, entrepreneurs, financiers, avocats, représentants associatifs et journalistes étaient présents. 


Les intervenants de cette 5e édition:

Financière de Champlain – Société de gestion spécialiste du Développement durable, présentée par Isabelle Priaulet, Responsable de la communication.
« Le développement durable est un des piliers de la relance économique et un facteur de création d’emplois tant en France qu’aux Etats-Unis », précise Isabelle Priaulet.

La fondation Ecomed – Sensibiliser les pays de la Méditerranée à l’environnement, présentée par Kinda Marie Elias, Fondatrice.
Lieu de convergence entre experts, entreprises, porteurs de projets, médias…, Ecomed accompagne les pays méditerranéens à s’investir pour préserver leur mer et leur environnement. « L’objectif principal est de convaincre les gens que l’environnement n’est pas un surcoût », explique Kinda Marie Elias.
Ecomed cherche aujourd’hui des soutiens financiers pour mettre en œuvre tous ses projets.  www.ecomedfoundation.eu

– Shake your planet : Tour du monde des éco-innovations, présenté par Matthieu Roynette et Dimitri Caudrelier, ingénieurs.
Matthieu et Dimitri ont traversé 20 pays pendant 10 mois et découvert plus de 140 entreprises, start-up, collectivités… qui mettent en oeuvre des solutions innovantes, concrètes et durables.
« Nous avons privilégié 4 secteurs : l’énergie, les déchets, les transports et le bâtiment », « Le projet le plus impressionnant visuellement a été la tour solaire de Solucar, de 120 mètres de haut en Espagne », expliquent-ils.
Depuis leur retour, les deux ingénieurs écrivent le récit de leur voyage dans le but de le publier et de communiquer au plus grand nombre la richesse de leurs découvertes.
A l’heure actuelle ils recherchent un éditeur. www.shakeyourplanet.com

Prochain RDV le mardi 13 janvier 2009
.

N’hésitez pas à élargir le cercle en conviant vos connaissances aux prochains Greendating.

Infos et inscriptions: contact@eco-life.fr

Publicités

décembre 5, 2008 at 3:49 Laisser un commentaire

Quand le tourisme se peint en vert…

Tourisme communautaire en ThaïlandeQuand toutes les pubs rivalisent de « développement durable« , quand les vendeurs de séjours dans des ghettos de béton « 8 jours/9 nuits tout compris » nous promettent du « tourisme responsable« , qui croire ? Voyageur, garde les yeux ouverts et ne crois que ce que tu vois.

Depuis les succès de Nicolas Hulot et du Grenelle de l’environnement, le vert de l’écologie est la couleur de rigueur. Un de mes correspondants, militant écologiste de la première heure, a dénombré en une soirée pas moins de 17 pubs TV sur 24 se référant à l’écologie, l’environnement, le développement durable, la qualité de vie… Le vert sert même à vendre des 4×4… qui rouleront aux biocarburants, en oubliant que cette solution n’est viable que si l’on choisit des véhicules à basse consommation, sans quoi il nous faudra choisir entre manger et rouler.

Qu’on l’appelle éco-tourisme, tourisme responsable, tourisme durable… le tourisme n’échappe pas à la vague verte. Pendant longtemps, ce tourisme soucieux de l’environnement et des cultures locales est resté marginal. Ainsi, le responsable d’une agence de voyage m’expliquait, il y a quelques années « Le problème du tourisme responsable, c’est que c’est une niche… » Ah bon ? Faire les choses bien, en essayant de rendre les lieux aussi beaux en partant qu’en arrivant, en traitant humainement les gens qui nous reçoivent sur place, c’est une niche ?

Aujourd’hui, la niche est devenue un boulevard. La consommation responsable a le vent en poupe. Une étude du CREDOC indique que 61% des Français sont prêts à payer un peu plus cher (5%) un produit jugé plus responsable – le travail des enfants étant le sujet qui les préoccupe le plus. Même son de cloche dans une étude réalisée par Ethicity et l’Ademe, ou dans le dernier rapport sur la consommation responsable de MesCoursesPourlaPlanète, qui pointe la hausse de la consommation de produits bio, par exemple. Attention quand même… cette vague du bio serait surtout liée à la volonté de préserver sa santé. Autant dire que faire du bien à la planète est d’autant plus apprécié que l’on se fait du bien à soi-même.

Et c’est là bien sûr que le tourisme est gagnant : le voyageur se fera plus plaisir dans un environnement préservé, et au contact de populations locales ayant gardé leur sourire le plus franc et le plus authentique. C’est sans doute pourquoi, selon une autre étude de la Sofres et de Voyages SNCF, 72% des voyageurs se disent intéressés par un tourisme responsable.

Les professionnels l’ont bien compris, qui s’empressent de verdir leur business avec plus ou moins de sincérité. Des groupes qui ont bétonné plage sur plage s’offrent ainsi un nouveau visage aux couleurs du développement durable… Des guides de voyage qui ont toujours privilégié les adresses les moins chères, qui ne se préoccupent guère de l’impact environnemental des adresses recommandées, et qui n’hésitent pas à envoyer les touristes au bout du monde chez « Mimile, qui est Français », se mettent à parler de respect de l’environnement et des communautés locales. En matière de tourisme comme de voitures, de machines à laver ou de lessives, in fine, seul l’oeil critique du consommateur – ou du voyageur – peut faire la différence entre le discours et la réalité.

Par Anne Gouyon, photo REST (Reponsible Ecological and Social Tours, Thailand) issue du Natural Guide Thaïlande.

février 22, 2008 at 6:27 2 commentaires

Vous avez dit tourisme positif…

Le tourisme positif, nous y croyons… pour nous, il s’agit tout simplement de revenir à l’essence même du voyage, une série de rencontres, qui devraient être positives pour tous. Positives pour le voyageur, dans l’esprit de la découverte, celle dont on revient grandi, des rêves dans les yeux. Positives pour nos hôtes dans les destinations visitées, dans l’esprit du respect. Respect pour l’environnement, pour la culture, pour les communautés locales. Un tourisme qui est donc aussi durable et responsable, sans devenir un pensum pour autant. Et si c’était tout simplement le voyage du 21ème siècle ? Venez l’inventer avec nous !

Continue Reading janvier 22, 2008 at 11:51 2 commentaires

Dans la famille “les auteurs”, je voudrais Yvan

Yvan Wibaux

Attention aux apparences. Penché sur son ordinateur portable, Yvan Wibaux peut passer pour le fou de l’informatique et du web 2.0 qu’il est aussi… Mais il suffit de parler voyages pour qu’il saute sur l’occasion : « Ma vision du voyage, ce n’est pas de se taper tous les monuments décrits dans le guide ! C’est d’abord l’aventure, les rencontres avec les habitants du pays, la possibilité d’apprendre à leurs côtés, et peut-être de laisser quelque chose de positif derrière soi… ». Voilà comment ce Centralien de 24 ans s’est embarqué pour un tour du monde de l’Eau en 2005. Accompagné de trois amis, il a visité des ONGs au Sénégal, au Pérou, au Cambodge et en Inde, pour en savoir plus sur la gestion de l’eau et le développement durable, et soutenir leurs projets. Yvan est maintenant responsable de la création de notre site web communautaire dédié au tourisme responsable, positif.

janvier 16, 2008 at 3:25 Laisser un commentaire


Langues

English français

Tenez-vous au courant de l'actualité Web du tourisme!

Ce blog partage avec vous notre vision d'un tourisme positif pour l'environnement et les communautés, que vous retrouverez sur Viatao, notre site web 2.0, et dans les guides de voyage Natural Guide. Laissez vos commentaires !

Les auteurs du blog: